Articles par :

Constructions Deslandes

COVID-19 : un retour au travail en toute sécurité

1024 768 Constructions Deslandes

COVID-19 : un retour au travail en toute sécurité

Retourner au travail alors que la pandémie n’est pas complètement maîtrisée peut faire peur et soulever des inquiétudes.

Chez Constructions Deslandes, nous avons passé de nombreuses heures à évaluer comment bien effectuer un retour sur les chantiers pour qu’il soit le plus sécuritaire possible pour notre équipe. Nous comprenons les inquiétudes en lien avec la pandémie et c’est pourquoi nous voulons vous partager différentes mesures préventives mises en place.

Avant la journée du retour au travail, nous avons fait des rencontres virtuelles avec notre équipe pour bien expliquer les nouvelles procédures ainsi que comment les mettre en pratique. C’est primordial afin de s’assurer que chacun comprend bien toutes les règles. Pareil avec nos sous-traitants : des courriels et des téléphones ont été échangés pour s’assurer du respect des procédures mises en place sur les chantiers de Constructions Deslandes.

Le questionnaire journalier

Chaque jour, toutes les personnes qui passent sur l’un de nos chantiers doivent remplir un questionnaire papier ou en ligne pour vérifier qu’il n’y ait pas le moindre risque de contagion par la COVID-19. Ce questionnaire contient des questions sur les symptômes, les contacts avec des personnes atteintes et les voyages à l’extérieur du Canada. En les vérifiant chaque matin, on s’assure ainsi que les chantiers sont sécuritaires et sans risques pour quiconque.
Lien vers le questionnaire

La nécessité du lavage des mains

Il va de soi, les mains doivent être lavées en arrivant et en quittant le chantier ; avant et après la pause ; avant et après le dîner et à chaque passage aux toilettes. De plus, chaque personne qui passe aux toilettes a l’obligation de nettoyer le couvert, ainsi que les poignées intérieures et extérieures. Des stations de lavage pour les mains sont installées sur chacun des chantiers. Une nouvelle routine s’impose pour la sécurité de tous et il faut dire que notre équipe vivent très bien avec cette nouvelle directive et en comprennent l’efficacité.

Stations de lavage installées sur les chantiers agricoles

Installations sanitaires sur tous les chantiers (avec lavabo sur les chantiers résidentiels)

.

.

.

.

.

.

Autres mesures préventives contre le COVID-19

  • La distance minimale de 2 mètres doit être respectée par toute personne qui se trouve au chantier. Tous les sous-traitants, livreurs et installateurs doivent suivre les mêmes règles que notre équipe lors de leurs visites.
  • Notre équipe a dans son sac de travail du désinfectant pour nettoyer les poignées des outils lorsqu’ils doivent se les prêter. À la fin de la journée, tout l’outillage est nettoyé et prêt pour le lendemain.
  • Nos charpentiers menuisiers disposent également de masques et de visières. Ils doivent porter un des 2 équipements lorsqu’ils se trouvent à moins de deux mètres pour plus de 15 minutes.

Soyez assuré qu’en tant qu’employeur, nous demeurons aussi constamment à l’affût de toutes les exigences gouvernementales.

L’équipe est heureuse de reprendre le travail et elle avait hâte ! À l’heure actuelle, tous les gens qui se présentent sur nos chantiers respectent les procédures qui ont bien été communiquées. Nous continuerons bien sûr de nous adapter et d’améliorer les procédures pour les faciliter. La sécurité de nos chantiers est une priorité !

 

Suivez-nous sur Facebook pour suivre l’évolution de nos projets ! Vous avez un projet de construction?  Partagez-nous votre plan pour qu’on puisse l’estimé. Nous avons toute une équipe prête à réaliser vos projets de construction! Contactez-nous : info@cdeslandes.ca ou 1-844-793-4963 !

 

Ferme Gaucher - St-Damase

Moderniser son exploitation

960 960 Constructions Deslandes

Les nouvelles technologies pour votre exploitation agricole

Vous pensez moderniser votre exploitation? Vous aimeriez connaître les nouvelles technologies en matière de construction agricole?  Parce qu’aujourd’hui, construire en agriculture, c’est faire appel à la technologie pour optimiser l’ensemble de ses opérations.  De même que les bâtiments agricoles se modernisent et intègrent des technologies aux apports autant économiques, qu’écologiques, le producteur et la productrice ont le souci de travailler avec un entrepreneur en construction agricole qui répond aux exigences d’un secteur en pleine évolution.

Pour diminuer le temps de construction sur l’entreprise agricole, on peut, maintenant, penser à l’intégration de composantes préfabriquées de plus en performantes en acier ou en bois lamellé. En effet et à titre d’exemple de nouveauté innovante, le bois lamellé a été intégré ces dernières années au Code national du bâtiment du Canada.  Il existe également une vaste gamme d’autres matériaux et de revêtements qui permettent de maximiser le rendement énergétique d’une exploitation agricole. Ce faisant, il y a réduction de la consommation d’énergie et des coûts qui y sont directement reliés.

Évidemment, comme dans les autres secteurs de la construction, l’industrie de la construction agricole va connaître de grandes transformations. Nous entrons dans l’ère du numérique où l’utilisation de modèles informatiques dès la phase de conception d’un projet va permettre de connaître sa performance future comme bâtiment, de la construction à l’utilisation. Le numérique permettra aussi une plus grande interaction entre toutes les équipes, du client, en passant par l’architecte, les ingénieurs et une entreprise comme Constructions Deslandes.

Quand on pense construction agricole et technologie, il faut s’y faire et s’y préparer, capteurs, drones, GPS, objets connectés, caméras, technologies de l’information font désormais partie de tout projet de construction agricole.  Mais, il va de soi que le plus important sera toujours de trouver le projet le mieux adapté à vos besoins.

Volaille de la Côte - Warden

Poulailler à Warden

Constructions-Agricole-technologies - Constructions Deslandes

La technologie et les bâtiments agricoles

1024 683 Constructions Deslandes

Bâtiment agricole et nouvelle technologie

L’amélioration des normes

Le bâtiment agricole d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec ceux d’autrefois. La technologie y est omniprésente. Il doit maintenant répondre à de nouvelles normes, comme le bien-être animal, la robotisation, l’environnement ou l’efficacité énergétique, sans oublier les nouvelles technologies de ventilation. Autant d’élément qui entrent en considération, lorsque nous rencontrons l’agriculteur ou l’agricultrice, qui va devenir notre partenaire-client, et avec qui nous allons vivre quotidiennement la réalisation de son projet.

Le bâtiment agricole en est devenu un de haute technologie. À l’ère de l’agriculture de précision, on recueille des données qui permettent de cerner rapidement les problèmes liés aux récoltes et d’avoir en main des informations pour intervenir de manière optimale et rapidement. En construction, là aussi, l’impact des changements technologiques se fait sentir dans la conception même des structures du nouveau bâtiment agricole. Plusieurs fermes et pas seulement laitières, sont maintenant à l’étape de la robotisation. Cela requiert de revoir le concept même de ce bâtiment agricole, tel qu’on l’a toujours imaginé.

Maximiser le résultat final

En collaboration avec le client, il faut chercher le type de construction et de matériau idéal, qui doit être fonctionnel, facile à entretenir, durable, avec un rapport qualité/prix qui correspond aux attentes du producteur. Ensuite, il faut travailler à intégrer les technologies et les innovations qui modifient en profondeur les pratiques agricoles et qui se répandent, non seulement dans les champs, mais aussi la ferme et le bâtiment agricole.

Le rôle des exploitants agricoles

En 2018, être agriculteur et agricultrice, c’est être, à la fois, chef d’entreprise, gestionnaire, producteur et technicien. Pour réussir à assurer tous ces métiers en même temps et faire face bien souvent aux difficultés de recrutement, le numérique devient une évolution technologique indispensable et les nouveaux bâtiments agricoles intègrent maintenant l’ensemble de ces paramètres, pour dorénavant donner vie concrètement au projet d’une famille.

Constructions-Agricole-technologies - Constructions Deslandes

Construction technologique dans le domaine de l’agriculture

 

Expo-Champs Saint-Liboire

Expo-Champs 2018 – 20e édition

1023 682 Constructions Deslandes

Expo-Champs ou l’agriculture humaine et technologique

Expo-Champs a 20 ans cette année!  C’est un rendez-vous annuel, pour notre famille et pour notre équipe, qui nous permet de découvrir 50 hectares de produits et services et plus de 320 exposants, mais aussi de rencontrer des partenaires d’affaires, des conseillers, des collègues et des amis.  C’est la meilleure façon pour s’informer sur les dernières technologies et les nouvelles façons de produire. Pour les agriculteurs et les agricultrices, c’est un moment privilégié pour essayer et comparer diverses machineries et équipements en action. On peut également y observer les performances de nouveaux cultivars et assister à des démonstrations commentées par des spécialistes.  C’est un monde fascinant.

Il ne faut jamais oublier que l’agriculture demeure un élément fondamental de l’économie canadienne; qu’elle emploie 2,2 millions de personnes et qu’elle apporte, chaque année, une contribution de plus de 100 milliards de dollars au produit intérieur brut du Canada. C’est énorme et ça témoigne de l’importance et de la vitalité de ce secteur.

L’industrie agricole est un secteur qui attire les meilleurs talents, où il y a constamment des développements technologiques et de l’innovation, mais aussi de l’investissement.  Expo-Champs est un rendez-vous incontournable pour les producteurs et les productrices qui veulent entrer en contact avec les dernières innovations et technologies qui leur permettront ultérieurement d’augmenter leur efficacité et leur productivité. C’est fondamental en cette ère de compétitivité.

Les technologies révolutionnent le secteur agricole. Elles modifient en profondeur les pratiques agricoles et se répandent dans les champs, les fermes et les secteurs acéricoles et forestiers. Les robots de traite permettent d’optimiser le temps de travail. Grâce aux drones, les agriculteurs recueillent des données sur leurs cultures. C’est qu’être agriculteur et agricultrice en 2018, c’est à la fois être gestionnaire, producteur et technicien. Pour réussir à assurer tous ces métiers en même temps, le numérique est indispensable.

C’est un rendez-vous du 28 au 30 août à Saint-Liboire!

 

10 choses à savoir sur l'agriculture au Québec

10 choses à savoir sur l’agriculture

940 788 Constructions Deslandes

10 choses à savoir sur l’agriculture

Nous consommons de plus en plus d’aliments provenant de productions locales, encourageant ainsi les producteurs locaux. Voici 10 choses à savoir sur l’agriculture, démontrant que ce milieu est un pilier économique majeur au Québec.

1.  Depuis 5 ans, les ventes de produits biologiques certifiés ont augmenté de plus de 50 milliards de dollars à travers la planète. Il faut que noter qu’en épicerie, ces produits sont vendus plus cher que les produits traditionnels.

2.  Les producteurs biologiques utilisent des pesticides et fongicides. En effet, la différence majeure dépend des normes et donc ils peuvent utiliser certains produits chimiques approuvés par des régulateurs nationaux. L’importance dans le biologique est davantage l’origine des produits utilisés.

3.  68,1 % du sirop d’érable dans le monde est produit par le Québec, classant notre province la première au monde. Ce sont 13 500 acériculteurs qui ont été recensés en 2018 avec des retombées économiques de 800 millions de dollars.

4.  On compte 29 000 fermes au Québec. Ressource rare – à peine 2 % du territoire du Québec est dédié à l’exploitation agricole – et non renouvelable, c’est le garde-manger des Québécois.

5.  33 % des produits consommés par les Québécois proviennent d’entreprises agricoles d’ici.

6.  Le taux de placement d’un finissant dans le milieu agricole au Québec est actuellement de 95 %.

7.  97 % des exploitations agricoles sont des fermes familiales. En effet, lorsque l’on naît sur une ferme, il n’est pas rare que celle-ci soit reprise par la relève familiale en préservant ainsi l’héritage familial pendant de nombreuses années.

8.  En 2016, 54 % des exploitants agricoles canadiens étaient âgés de 55 ans et plus. La preuve est faite : les agriculteurs aiment ce qu’ils font. D’ailleurs, 42 000 Québécois ont fait de l’agriculture leur métier. Les entreprises qui ont une relève représentent 22 % de l’ensemble des entreprises agricoles québécoises.

9.  Démarrer une ferme biologique demande au départ moins de capitaux qu’une ferme traditionnelle.

10.  L’agriculture québécoise pourrait hausser sa production de 30 % d’ici 2025. Les productions porcines, laitières et de céréales demeurent les productions d’envergure. Quant aux producteurs maraîchers, serricoles et aux acériculteurs, ce sont des types de productions qui seront davantage en développement et en croissance.

 

*Sources : Statistique Canada, Fédération des acériculteurs du Québec,  L’Union des producteurs agricoles du Québec (UPA), Ministère Agriculture, pêcheries et alimentation du Québec (MAPAQ).

Rédaction par Caméléon communications et événements

CONSTRUCTION EN BOIS VS EN ACIER

150 150 Constructions Deslandes

Construction en bois et construction en acier : comprendre la différence

Saviez-vous que selon le code national du bâtiment en construction, une structure tout en acier est obligatoire pour les bâtiments de plus de 55 000 pieds carrés?

Ferme Belvallée 100 x 300 en structure d'acier - Constructions Deslandes

Structure d’acier 100′ x 300′ à la ferme Belvallée – projet d’étable

La structure en acier

La construction en acier domine dans le domaine industriel depuis longtemps, surtout pour sa durabilité. La structure résiste aussi mieux aux intempéries, en plus d’être ultralégère. L’acier est un matériau également avantageux pour obtenir la certification LEED compte tenu du fait que pour atteindre celle-ci, on favorise les matériaux dont le pourcentage de composantes recyclées est élevé.

Les avantages de l’acier :

– Rapidité d’installation ;
– Matériau incombustible ;
– Projet réputé économique selon les dimensions et composantes de celui-ci ;
– Permet d’avoir une plus grande portée libre qu’une construction en bois à ossature légère.

Ferme de toit en bois - Lignes Maska - Constructions Deslandes

Construction commerciale 110′ x 72′ – Structure en bois à ossature légère

La structure en bois à ossature légère

Choisir la structure en bois, c’est aussi opter pour le confort et le bien-être de ses occupants. Sachez qu’une construction en bois est de 10 % à 15 % moins dispendieux que celle en acier pour un bâtiment jusqu’à 50 pieds de large en portée libre. On choisit le bois davantage pour son esthétisme, son côté écologique et on le privilégie à l’acier pour les bâtiments de petite envergure. Le bois résiste au temps et sa résistance à la compression est semblable au béton. L’arbre contribue à réduire les gaz à effet de serre, car pour se développer, un arbre absorbe le CO2 de l’air et rejette de l’oxygène. Ainsi, environ 50 % du bois sec est du carbone.

Les avantages du bois:

– Apparence esthétique ;
– Permet une construction flexible dans le temps ;
– Moins dispendieux que l’acier dépendamment de la largeur du bâtiment ;
– Un choix écologique.

L’équipe de Construction Deslandes sera ravie de vous épauler dans votre projet grâce à son expérience dans le domaine de la construction agricole et commerciale. Un beau bâtiment d’acier peut être agrémenté de sections recouvertes de bois naturel ou de bois torréfié pour ajouter une touche d’esthétique à votre projet tout en respectant votre budget.

 

Rédaction par Caméléon communications et événements

Histoires à succès - Constructions Deslandes

Histoires à Succès de Saint-Hyacinthe

751 1024 Constructions Deslandes

Constructions Deslandes font partie des histoires à succès entrepreneuriales de la grande région de Saint-Hyacinthe! Beaucoup d’entreprises y figurent et c’est une belle fierté pour nous de faire partie des entreprises florissantes de Saint-Hyacinthe.
Bâtie sur les compétences et la passion de ses employés, Constructions Deslandes œuvre depuis 25 ans dans le secteur de la construction agricole, commerciale et résidentielle. L’année 2017 est marquée par la rénovation des bureaux. C’est l’ajout de bureau, d’une grande salle de conférence, d’un 2e étage qui sera utilisée pour une salle de montre et d’autres projets futurs!

Lisez l’article du journal Le Courrier de Saint-Hyacinthe pour en apprendre plus! Pour connaitre les autres histoires à succès de la région de Saint-Hyacinthe, cliquez ici!

Histoires à succès - Constructions Deslandes